Tweets

Instagram

Communiqués de presse

323 Résultats de recherche
25 mars 2021

Ordonnance concernant les mesures applicables aux cas de rigueur: l’usam exige que les entreprises fermées soient traitées équitablement

Le Conseil fédéral révise l’ordonnance concernant les mesures applicables aux cas de rigueur. La proposition envoyée pour consultation représente un changement majeur des règles du jeu telles qu’elles existent actuelle­ment. Ce faisant, le Conseil fédéral suspend les mises en œuvre can­to­nales déjà en cours et crée un en­chevêtre­ment de nouvelles régle­men­tations allant jusqu’à discriminer certaines entreprises. La démarche visant à remettre complètement en cause la notion d’équité au cas par cas est particulièrement inacceptable. La plus grande organisation faîtière de l’économie suisse demande des corrections immédiates.

23 mars 2021

Le Conseil fédéral rumine les problèmes – l’économie développe des solutions

La gestion de la pandémie par le Conseil fédéral se détériore à vue d’œil. Le Conseil fédéral campe sans preuve sur sa position doctrinale du confine­ment et du télétravail obligatoire. En outre, tant la stratégie de dépistage que le programme de vaccination cafouillent. Il en va bien autrement de l’économie: des solutions visant à l’ouverture sont élaborées dans une approche ascendante. Le dernier exemple en date est celui des passe­ports vaccinaux. L’Union suisse des arts et métiers usam exige l’examen de ces solutions novatrices et par là même l’ouverture le plus rapide possible de l’économie.

19 mars 2021

L’usam salue la stratégie sur la Chine – avec des réserves géopolitiques

La stratégie du Conseil fédéral à l’égard de la Chine marque un pas dans la bonne direction. Les priorités ne sont toutefois pas toutes correctement fixées. Le Conseil fédéral a tendance à minimiser les défis géopolitiques. En tant que plus grande organisation faîtière de l’économie suisse, l’usam s’engage pour une diversification de la politique étrangère et de la politique du commerce extérieur de la Suisse.

19 mars 2021

Décision du Conseil fédéral: aucune perspective et catastrophique pour l’économie et la société

L’Union suisse des arts et métiers usam exige une perspective immédiate. Les branches concernées ont impéra­tive­ment besoin que le confinement prenne fin. Persister sur les mesures en vigueur est disproportionné et même inconsidéré et catastrophique au vu des coûts so­­ciaux et éco­no­miques croissants qu’engendrent ces mesures. Pour l’usam, il est inaccep­table que le Conseil fédéral se laisse une fois de plus uniquement influencer par les scénarios catastrophes esquis­sés par la Task force. L’usam exige que des acteurs du terrain, issus de la société et de l’économie, puissent participer aux discussions de la Task force.

17 mars 2021

Deuxième assouplissement en consultation: l’usam le juge insuffisant et sans perspective

L’Union suisse des arts et métiers usam juge insuffisant le deuxième assoup­lissement mis en consultation par le Conseil fédéral et exige l’ouverture complète des restaurants et des salles de fitness ainsi que l’abrogation de l’obligation de travailler à domicile. Cette ouverture est possible dans la logique de la protection ciblée, en par­ticulier avec les plans de protection, le dépistage, la vaccination et le traçage des contacts. La stratégie du Conseil fédéral manque cependant d’un ob­jec­tif clair, à savoir la normalisation de la vie sociale, et ne présente aucune per­spective pour l’économie et la société.

12 mars 2021

L’usam approuve la stratégie de dépistage, mais critique la valse-hésitation en matière d’ouverture

L’Union suisse des arts et métiers usam se félicite que le Conseil fédéral ait fait sienne sa proposition d’accentuer le dépistage. Couplée à d’autres mesures d’accompagnement, cette stratégie conforme à la logique de la protection ciblée permet d’envisager la réou­ver­ture complète de l’économie. L’usam salue les mesures proposées, mais désapprouve les hésitations et l’ab­sence de perspective du conseil fédé­ral. Elle exige la fin immédiate du lockdown.

7 mars 2021

L’usam se félicite du OUI à un accord pionnier

L’Union suisse des arts et métiers usam se félicite de l’engagement de la popu­lation suisse en faveur d’un commerce plus durable et plus équitable. La population a aussi dit OUI à une Suisse ouverte, avec une place économique indépendante et forte. Cette décision montre que les citoyennes et citoyens ne se sont pas laissé influencer par le camp rose-vert focalisé sur l’huile de palme.

7 mars 2021

Une occasion manquée de favoriser l’innovation numérique

L’Union suisse des arts et métiers usam déplore le rejet par le peuple de la loi sur l’e-ID. Cette décision marque un retour en arrière pour le développe­ment de la cyberadministration et de la numérisation.

5 mars 2021

Accentuation du dépistage: le Conseil fédéral examine la proposition de l’usam sans toutefois se prononcer sur une stratégie d’ouverture

L’Union suisse des arts et métiers usam se félicite du fait que le Conseil fédéral examine sa proposition d’accentuer le dépistage. Un changement de stratégie tournant résolument le dos à la poli­tique du lockdown et visant à une réou­verture complète adossée à une logi­que de protection ciblée est toutefois indispensable. Le Conseil fédéral doit enfin offrir une perspective à la popu­lation et à l’économie. Des concepts adéquats sont d’ores et déjà dispo­nibles.

3 mars 2021

Réouverture rapide: le Conseil fédéral appelé à la raison

L’Union suisse des arts et métiers usam exige du Conseil fédéral qu’il rouvre complètement tous les domaines d’activité de la société et de l’économie le 22 mars prochain. D’une part, vacci­na­tion, tests et traçage des contacts doivent être intensifiés conformément à la stratégie de la protection ciblée. D’autre part, il faut davantage ouvrir et moins interdire. La règle des 5 per­sonnes dans les espaces clos doit être levée immédiatement. Cette pro­po­sition lancée par l’usam a été acceptée par le Conseil national. L’usam exige du Conseil fédéral qu’il res­pecte enfin la volonté du Conseil national, de ses commissions et de la majorité des cantons.

Nos partenaires

Haut de page