Tweets

Instagram

L’usam regrette le non à la réforme de l’impôt anticipé mais salue le rejet de l’initiative sur l'élevage intensif

25 septembre 2022 | 15h15

L’Union suisse des arts et métiers usam regrette que la population suisse ait dit non à la réforme de l’impôt anticipé. C’est une occasion manquée de rapatrier des recettes fiscales en Suisse. En disant non à l’inutile initiative sur l’élevage intensif, les citoyennes et citoyens ont une fois de plus fait preuve de discernement.

En rejetant la suppression partielle de l’impôt anticipé, la Suisse n’a rien gagné. En revanche, elle a une fois de plus manqué l’occasion de remédier à un désavantage lié au lieu d’implantation dans la concurrence fiscale internationale. Ceci est particulièrement regrettable dans la perspective de l’introduction du taux d’imposition minimal exigé par l’OCDE, qui fera perdre à la Suisse un avantage important en tant que place économique. En pratiquant avec succès le «bashing des grandes entreprises» lors de la campagne de votation, la gauche a rendu un bien mauvais service à la place économique suisse.

Les électrices et les électeurs ont reconnu que l’initiative sur l’élevage intensif était inutile et que les labels déjà existants dans le domaine du bio et du bien-être animal suffisaient amplement. Ce rejet montre une fois de plus que les initiatives radicales n’ont aucune chance auprès de la population suisse.

Renseignements complémentaires

Fabio Regazzi
Fabio Regazzi

Président,  conseiller national Le Centre/TI


T +41 91 735 66 00
M +41 79 253 12 74
Hans-Ulrich Bigler
Hans-Ulrich Bigler

Directeur


T +41 31 380 14 20
M +41 79 285 47 09
Daniela Schneeberger
Daniela Schneeberger

Conseillère nationale PLR/BL, présidente TREUHAND|SUISSE, vice-présidente de l'usam


T +41 61 976 94 94
M +41 79 233 84 80
Diana Gutjahr
Diana Gutjahr

Conseillère nationale UDC/TG, membre du Comité directeur usam


M +41 79 668 10 03

Documents à télécharger

Communiqué de presse «L’usam regrette le non à la réforme de l’impôt anticipé mais salue le rejet de l’initiative sur l'élevage intensif»
FICHIER PDF
Retour à la vue d'ensemble

Nos partenaires

Haut de page