Tweets

Instagram

L’usam refuse l’obligation de certificat et demande un scénario de sortie contraignant

24 septembre 2021 | 16h45

L’exigence d’un certificat est une mesure disproportionnée. D’une part, il n’est pas prouvé qu’elle entraîne une diminution des hospitalisations, et d’autre part, elle menace les chiffres d’affaires et donc de nombreux emplois. Tant que l’obligation de cer­ti­fi­cat existe, les tests doivent rester gra­tuits. Sinon, une partie de la population sera systématiquement exclue et l’économie continuera à perdre du chiffre d’affaires. L’Union suisse des arts et métiers usam demande au Con­seil fédéral d’introduire un scénario de sortie contraignant pour supprimer progressivement l’obligation de cer­ti­ficat et revenir à la normalité.

Il n’y a pas de corrélation empirique entre le certificat obligatoire et la réduction du nombre d’hospitalisations, comme le confirment des expériences à l’étranger. De plus, les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique montrent que très peu de contaminations se produisent dans les restaurants, les salles de sport ou sur le lieu de travail. Pour la plus grande organisation faî-tière de l’économie suisse, l’obligation de certificat est donc disproportionnée et doit être suppri-mée immédiatement. L’usam demande au Conseil fédéral de présenter un scénario contraignant pour la sortie des mesures actuellement en vigueur. Les tests, comme le traçage des contacts et la vaccination, font partie intégrante de la logique de protection ciblée prévue par la loi COVID-19. L’accès aux tests doit rester aussi libre que possible et accessibles sur tout le territoire. L’usam continue donc à plaider pour des tests gratuits.

Renseignements complémentaires

Fabio Regazzi
Fabio Regazzi

Président,  conseiller national Le Centre/TI


T +41 91 735 66 00
M +41 79 253 12 74
Hans-Ulrich Bigler
Hans-Ulrich Bigler

Directeur


T +41 31 380 14 20
M +41 79 285 47 09

Documents à télécharger

Communiqué de presse «L’usam refuse l’obligation de certificat et demande un scénario de sortie contraignant»
FICHIER PDF
Retour à la vue d'ensemble

Nos partenaires

Haut de page