Tweets

Communiqués de presse

271 Résultats de recherche
11 juin 2020

L'usam s'oppose à un congé de paternité imposé par l'État

La Chambre des arts et métiers, parlement de l'Union suisse des arts et métiers usam, a décidé de recomman­der de voter non au congé de paternité de deux semaines. L'État-providence a depuis longtemps atteint les limites de la viabilité financière. Les milieux éco­no­miques et la population active ne sont plus disposés à supporter des hausses des cotisations et des déductions salariales, surcroîts de charges financières que, suite à la crise du Covid-19, ils ne sont d'ailleurs souvent même plus en mesure d'assumer.

5 juin 2020

Postfinance: Non à une autre entreprise d'État dans l'économie

Le Conseil fédéral a décidé de lever l'interdiction des crédits et hypo­thèques chez Postfinance. Du point de vue de l'Union suisse des arts et métiers usam, c'est une mauvaise décision. Aujourd'hui, le marché fonctionne très bien. Le fait qu'une entreprise bénéficiant d'une garantie de l'État se lance dans des aventures de politique financière doit être fermement rejeté.

27 mai 2020

L’usam salue la large réouverture de l’économie et de la société

L’Union suisse des arts et métiers usam salue la décision du Conseil fédéral de rouvrir dans une large mesure l’éco­nomie et la société. Il s’agit là d’un pas supplémentaire vers un retour à la normale. Le scénario le plus dommage­able pour l’économie et la société, à savoir un reconfinement, doit mainte­nant être évité à tout prix. Par ailleurs, l’économie doit être protégée contre l’introduction de charges supplé­men­taires, notamment l’augmentation des cotisations salariales dans le cadre de l’assainissement des assurances sociales.

26 mai 2020

Réforme LPP: les conséquences de la crise du coronavirus rendent les suppléments de rente définitivement inacceptables

Le projet de réforme LPP mis en consultation par le Conseil fédéral prévoit une baisse du taux de conversion minimal. L’Union suisse des arts et métiers usam soutient les mesures visant à compenser les réductions de rentes consécutives à la baisse dudit taux. Elle s’oppose toutefois résolument à une extension coûteuse du 2e pilier via l’introduction de suppléments de rente. Entreprises et travailleurs souffriront encore pendant des années des conséquences de la crise du coronavirus. Vu l’augmentation considérable de leurs dettes, les pouvoirs publics devront mettre en œuvre des programmes d’économies indispensables.

5 mai 2020

Appel à former des apprenti-e-s: Places d’apprentissage dans la crise du coronavirus – donner une chance aux jeunes

L’Union suisse des arts et métiers usam appelle les entreprises formatrices et les associations professionnelles à offrir des places d’apprentissage et à promouvoir la mise à disposition de places d’apprentissage également en temps de crise. Malgré les baisses de chiffre d’affaires et le chômage partiel, il ne faut pas renoncer à investir dans la relève professionnelle qualifiée, cet investissement étant primordial. Donnons une chance et un avenir aux jeunes!

30 avril 2020

Un programme d’action pour surmonter la crise du coronavirus

Dans son plan de sortie de crise «Coronavirus: smart restart», l’usam a déjà exigé que la politique sanitaire et la politique économique aillent de pair. Les dommages économiques résultant de la crise du coronavirus sont énormes. L’économie a besoin d’un programme de gouvernance éco­no­mique clair pour atténuer les effets de la récession. L’usam demande un «programme d’action» qui renforce et améliore les conditions-cadre pour favoriser la concurrence et mise sur la liberté entrepreneuriale.

29 avril 2020

L’usam se félicite du retour à la normale

Avec sa stratégie de sortie de crise «smart restart», l’Union suisse des arts et métiers usam a préconisé un assouplissement des mesures par étapes. Dans ce contexte, l’usam se félicite de la décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral de retourner à la normale de manière progressive, avec un agenda clair. L’usam est parti­cu­lièrement satisfaite du fait que le 11 mai prochain deux secteurs de l’éco­nomie fortement touchés par le confinement, à savoir le commerce de détail et la restauration, pourront rouvrir.

28 avril 2020

Distorsion massive de la concurrence: le contrôle sera renforcé

L’Union suisse des arts et métiers usam a réagi aux nombreuses informations faisant état de violations des restric­tions de vente de la part des grands distributeurs. Elle est intervenue en conséquence auprès de Coop et Migros ainsi qu’auprès du Conseil fédéral. La Conférence des chefs des départements cantonaux de l’éco­no­mie publique (CDEP) s’est engagée à introduire des mesures de contrôle plus strictes dans les cantons. Compte tenu de ce renforcement et de la réaction des grands distributeurs dans le délai fixé, l’usam renonce à intenter une action en justice.

24 avril 2020

L’usam condamne avec force le non-respect des restrictions de vente

Comme le rapportent les médias, les restrictions de vente maintenues par le Conseil fédéral ne sont, dans les faits, pas appliquées par les grands distri­bu­teurs. Les marchandises peuvent être retirées sans problème des rayons fermés et payées non seulement aux caisses automatiques mais également aux caisses traditionnelles. L’Union suisse des arts et métiers usam prie le Conseil fédéral de veiller à ce que ses directives soient mises en œuvre.

22 avril 2020

L’usam condamne le maintien d’une distorsion de concurrence inacceptable

L’Union suisse des arts et métiers usam déplore que le Conseil fédéral ne soit pas revenu sur sa décision et continue de discriminer le commerce de détail. Cette décision échappe à toute logique ainsi qu’à la compréhension tant des branches que de la population. L’usam appelle une nouvelle fois fermement le Gouvernement à corriger cette décision.

Nos partenaires

Haut de page