Tweets

Communiqués de presse

255 Résultats de recherche
22 octobre 2015

Tunnel routier du Gothard : pas de bricolage au détriment de la sécurité

Le tunnel routier du Gothard est en service depuis 35 ans et 36 personnes y ont déjà perdu la vie, la plupart dans des collisions frontales. La sécurité ne peut être améliorée qu’en construisant un second tube et en rendant le trafic unidirectionnel. La proposition des opposants au tunnel d’ériger une glissière centrale de sécurité escamotable est contre-productive. La glissière de sécurité peut être un piège mortel et un obstacle insurmontable pour les secours. Les adversaires du tunnel jouent dans un contexte d’irresponsabilité avec la sécurité des conducteurs et de leurs passagers. Et ils gaspillent les fonds publics, car la construction d’un second tube coûte moins que le bricolage avec des rampes pour le chargement des véhicules.
14 octobre 2015

NRF 2021 : un coussin de paresse pour la Confédération !

L’Union suisse des arts et métiers usam rejette le projet de nouveau régime financier NRF2021 du Conseil fédéral. Ce dernier veut rendre pérennes les principales recettes fiscales du budget fédéral que sont l’IFD et la TVA dans le but d’assumer les tâches de la Confédération. Accepter l’actuel projet de NRF2021 mettrait en péril le débat périodique sur le système fiscal et représenterait un coussin de paresse pour la Confédération.
7 octobre 2015

Gothard : tunnel de réfection moins cher que des installations provisoires

Le peuple suisse se prononcera le 28 février 2016 sur la construction d’un tunnel de réfection au Gothard. Cette date a été arrêtée aujourd’hui par le Conseil fédéral. La construction du tunnel de réfection permet de garantir en tout temps la liaison avec le Tessin. Cette solution coûte en outre moins cher que celle exigée par les adversaires du deuxième tube, qui consisterait à construire d’onéreuses installations de transbordement pour les démolir sans n’en retirer aucune plus-value une fois les travaux achevés.
7 octobre 2015

Protection des consommateurs : subvention trop importante et inefficace

Le Conseil fédéral veut continuer de subventionner les organisations de protection des consommateurs. Pire : au lieu d’octroyer des fonds pour des activités et des objectifs concrets, le Gouvernement passe au subventionnement des frais. Sous couvert de prétendus intérêts des consommateurs se pratique ainsi une politique unilatérale teintée d’idéologie. Et cette politique va souvent directement à l’encontre des intérêts des consommateurs. L’Union suisse des arts et métiers usam exige que les bases légales qui régissent l'allocation d'aides financières aux associations de consommateurs soient précisées.
24 septembre 2015

Cassis-de-Dijon : merci au Conseil des Etats

En dépit des prochaines élections, le Conseil des Etats a aujourd’hui fait preuve de fermeté et n’a pas cédé à la tentation d’édulcorer le principe du Cassis-de-Dijon. L’Union suisse des arts et métiers usam s’en réjouit et remercie le Conseil des Etats de s’être clairement prononcé contre l’isolement et le protectionnisme.
24 septembre 2015

Le Conseil des Etats s’oppose à l’assouplissement des heures d’ouverture des magasins – une occasion manquée

Le Conseil des Etats ne veut pas assouplir les heures d’ouverture des magasins. Il nuit en l’occurrence surtout au commerce suisse de détail. Des heures d’ouverture plus souples accroissent la concurrence de manière générale et permettent de lutter contre le tourisme d’achat. L’harmonisation partielle n’impliquant aucune modification du droit du travail, elle est également supportable sur le plan social. L’Union suisse des arts et métiers usam demande maintenant au Conseil national de rectifier le tir.
23 septembre 2015

Entreprises publiques et arts et métiers : à chacun son métier

Des entreprises publiques profitent régulièrement de leur position privilégiée. Disposant de meilleures chances dans la concurrence, elles évincent les privés du marché. L’Union suisse des arts et métiers usam soutient un postulat du conseiller national Peter Schilliger qui demande une analyse de la concurrence entre les entreprises de l’Etat et celles des arts et métiers.
29 janvier 2015

L'usam soutient la RIE III, mais avec des réserves

La réforme de l'imposition des entreprises III est importante pour la place économique suisse dans l'actuel contexte international de concurrence fiscale. Du point de vue de l'Union suisse des arts et métiers usam, il est toutefois exclu que les PME soient amenées à devoir payer le prix des pertes fiscales par le biais d'un nouvel impôt sur les gains en capital ou par l’adaptation de l’imposition partielle des dividendes. L'usam ne peut soutenir ce projet qu'à condition que la réforme ne se fasse pas aux dépens des PME.
29 janvier 2015

Franc fort : le Comité directeur de l’usam demande au Conseil fédéral de prendre rapidement les mesures qui s’imposent

Le Comité directeur de l’Union suisse des arts et métiers usam demande au Conseil fédéral d’agir avec détermination pour lutter contre les effets du franc fort. En l’occurrence, des mesures s’imposent à trois niveaux : tout d’abord, réduire de façon systématique et immédiate tous les coûts réglementaires inutiles ; ensuite, investir dans la formation professionnelle et mettre en œuvre la troisième réforme de l’imposition des entreprises.
27 janvier 2015

Nouvel impôt sur les médias: l'arnaque passera devant le peuple

La Chancellerie fédérale l'a confirmé aujourd'hui : le référendum contre le nouvel impôt Billag sur les médias a définitivement abouti, muni de plus de 91 000 signatures authentifiées. Le peuple aura ainsi le dernier mot sur la question de savoir s'il entend payer dorénavant jusqu'à 1000 francs d'impôts sur les médias par ménage et par année. L'usam impose cette votation po-pulaire alors que la ministre des médias tentait de faire passer la décision en catimini, sans con-sultation du souverain.

Nos partenaires

Haut de page