Tweets

Instagram

Communiqués de presse

352 Résultats de recherche
21 janvier 2022

L’économie dit OUI à la suppression du droit de timbre d’émission

Les trois organisations faîtières de l’économie que sont l’Union suisse des arts et métiers, economiesuisse et l’Union patronale suisse font front commun pour le OUI à la suppression du droit de timbre d’émission le 13 février prochain. Les impôts qui font plus de mal que de bien doivent être supprimés. Imposer des taxes spéciales aux PME, aux start-ups et aux entreprises touchées par la crise va à l’encontre de toute politique fiscale efficace et durable. Il est temps de renforcer les PME, de permettre l’innovation et de garantir les emplois.

12 janvier 2022

Covid-19: l’usam salue le raccourcissement de la quarantaine et critique la prolongation de l’obligation de travailler à domicile

L’Union suisse des arts et métiers usam critique la prolongation de l’obligation de travailler à domicile, obligation inapplicable dans de nombreuses branches. L’usam se félicite que le Conseil fédéral ait accédé à la demande des associations écono­­­miques de raccourcir la quarantaine. Par ailleurs, la plus grande organisation faîtière de l’économie suisse prend acte avec satisfaction du fait que le Conseil fédéral n’envisage pas de nouveau confinement.

21 décembre 2021

Oui à l'abolition de l'impôt sur les PME et au renforcement de l'économie suisse

Le peuple suisse votera le 13 février 2022 sur l'abolition du droit de timbre d'émission. Les adversaires de ce projet parlent d'une «escroquerie fiscale» et d'un cadeau fait aux grands groupes industriels. Ils refusent d'admettre que jusqu'à 90% des entreprises frappées par cet impôt sont des PME. Ce prélèvement fiscal réduit les fonds propres, donc la substance et l'autonomie des PME, et affaiblit l'économie suisse dans son ensemble. Sous la conduite de l'Union suisse des arts et métiers usam et avec le soutien de l'organisation economie­suisse, une large alliance d'associations et de partis politiques s'est donc formée pour soutenir cette modi­fi­ca­tion de la loi sur les droits de timbre.

17 décembre 2021

Télétravail obligatoire: les employeurs définissent la mise en œuvre

L’Union suisse des arts et métiers usam critique l’obligation du télétravail déci­dée par le Conseil fédéral, la jugeant disproportionnée. La plus grande organisation faîtière de l’économie suisse exige que les employeurs déterminent la mise en œuvre de la mesure et que celle-ci ne fasse pas l’objet de contrôles bureaucratiques.

17 décembre 2021

Révision de l'AVS: L’économie fait bloc derrière AVS 21

Les organisations faîtières de l’éco­no­mie soutiennent la nette approbation des Chambres fédérales à la réforme de l’AVS (AVS 21). Après des décennies de blocage politique et l’échec de plusieurs tentatives de réforme, la stabilisation de la situation financière de la prévoyance vieillesse étatique est de la plus haute importance. Sans réforme, l’AVS risque de se retrouver largement déficitaire et de perdre rapidement son capital actuel. Le OUI des citoyens à AVS 21 est d’une impor­tance cruciale pour la stabilité du système suisse de sécurité sociale.

10 décembre 2021

Covid-19: l'usam s'oppose fermement à l'obligation de travailler à domicile et aux fermetures

L'Union suisse des arts et métiers usam rejette l'introduction de l'obligation de travailler à domicile, la jugeant inadaptée aux PME et relevant d’une pure politique symbolique. L'usam considère que les fermetures prévues dans la variante deux sont totalement inacceptables et nuisibles pour une partie de l'économie et de la société. L'usam examinera de manière critique la variante 1 proposée par le Conseil fédéral dans le cadre de la procédure de consultation.

8 décembre 2021

L’usam salue les décisions du Conseil national concernant la réforme de la LPP

L’Union suisse des arts et métiers usam prend acte avec satisfaction du fait que le Conseil national respecte le principe éprouvé des trois piliers. Dans le cadre de la réforme de la LPP, il s’est pro­noncé en faveur d’adaptations qui ré­duisent enfin la redistribution étran­gère au système plutôt que ne l’étend­ent indéfiniment. L’abaissement du taux de conversion minimal LPP à 6% est une étape intermédiaire depuis longtemps nécessaire. Concernant les mesures en faveur de la génération transitoire, il est important que ce soit un modèle renonçant à des augmen­ta­tions générales de cotisations sala­riales et à des prestations versées selon le principe de l’arrosoir qui ait prévalu. L’usam soutient le modèle adopté par le Conseil national, qui sert maintenant de base au Conseil des États pour la suite des délibérations.

3 décembre 2021

Covid-19: les décisions du Conseil fédéral ne sont toujours pas fondées sur des preuves

L’Union suisse des arts et métiers usam prend acte avec satisfaction que le Conseil fédéral renonce à l’obligation de télétravail en raison des critiques émises par les partenaires sociaux. Toutefois, en recommandant avec insis­tance de recourir au télétravail, le Conseil fédéral a une nouvelle fois pris une décision qui n’est pas fondée sur des preuves.

28 novembre 2021

Après le oui à la loi Covid-19: l’usam exige une politique fondée sur les faits

L’Union suisse des arts et métiers salue la décision du peuple souverain d’accep­ter la loi Covid-19. Avec cette décision, le Conseil fédéral conserve la base légale nécessaire pour les me­sures qu'il a déjà prises. Elle est toute­fois limitée dans le temps et le gou­ver­ne­ment continue d’être appelé à mener une politique mesurée et fon­dée sur les faits. L’usam regrette le oui à l'initiative sur les soins infirmiers et demande, là aussi, de faire preuve de discernement dans la mise en œuvre.

26 novembre 2021

La Suisse a besoin d’une cure de revitalisation

L’Union patronale suisse, l’Union suisse des arts et métiers et economiesuisse tirent toutes à la même corde. Les trois associations faîtières de l’économie suisse ont adopté un agenda de poli­tique économique commun, qui iden­tifie les réformes nécessaires en Suisse. Il s’agit maintenant de s’atteler au travail dans de nombreux domaines politiques, afin d’éviter d’être distancé dans un monde en évolution rapide.

Nos partenaires

Haut de page