Tweets

Instagram

Pour un avenir porteur de perspectives: Les organisations faîtières s'engagent pour une politique plus favorable à l'économie et à l'agriculture

7 octobre 2022 | 10h15

Encourager une politique plus favo­rable à l'économie et à l'agriculture: tel est l'objectif d'une campagne commune des associations faîtières de l'économie et de l'agriculture suisses. Cette campagne vise à sensibiliser le public aux questions économiques et agricoles et à servir de plate-forme pour les élections au Conseil national et au Conseil des Etats.

Les associations faîtières de l'économie et de l'agriculture, à savoir economiesuisse, l'Union suisse des arts et métiers usam, l'Union patronale suisse et l'Union suisse des paysans, veulent - pour le bien de notre pays - contribuer à la mise en place d'une politique plus favorable à l'économie et à l'agriculture.

Une alliance unie pour les votations et les élections

Pour les votations populaires du 25 septembre 2022, ils ont déjà mis en œuvre des mesures communes avec le mot d'ordre "1 x NON, 3 x OUI". Les résultats des votations ont montré qu'une alliance forte et unie peut faire bouger beaucoup de choses et assurer des majorités. Cette même alliance veut maintenant s'engager en vue des élections au Conseil national et u Conseil des Etats de l'année prochaine. En ce sens, les quatre associations lancent une campagne commune intitulée "Perspective Suisse". Les habitants de notre pays doivent connaître et reconnaître l'importance sociale de l'économie et de l'agriculture. L'économie est en effet garante d'emplois et de places d'apprentissage attrayantes, de revenus décents, de denrées alimentaires et d'énergie en suffisance, d'assurances sociales sûres et d'une politique climatique durable. La campagne entend mettre en
évidence ces liens au cours des prochains mois.

Collaboration en matière de politique économique

La collaboration des associations se concentre dans un premier temps sur les thématiques "sécurité et stabilité", "assurances sociales", "formation professionnelle", "durabilité", "sécurité alimentaire" ainsi que sur un "approvisionnement énergétique orienté vers l'avenir". Tous les participants sont conscients que notre époque, qui évolue rapidement, exige un haut degré de flexibilité permettant de garder un cap commun porteur de perspectives. Les plus de 600 000 entreprises suisses et leurs 4,5 millions d'employés ont l'habitude de réagir quotidiennement avec agilité et rapidité. Il doit en être de même pour l'alliance politique des associations et les thématiques à traiter.

La réforme plutôt que l'immobilisme

Lors de la conférence de presse de présentation de la campagne commune, Valentin Vogt, président de l'Union patronale suisse, a évoqué le succès historique de l'alliance lors de la dernière votation sur l'AVS. Une impasse de plusieurs décennies, provoquée par une "politique de blocage de la gauche" sans précédent, a pu prendre fin au profit d'une réforme équilibrée. L'initiative sur l'élevage intensif a également été combattue avec succès. Dans le cas de l'impôt anticipé, le succès escompté n'a certes pas encore été atteint, mais l'issue serrée laisse de l’espoir pour l'avenir.

Miser sur l'innovation et les nouvelles technologies

Les slogans et les vœux pieux ne nous mèneront nulle part, a souligné Christoph Mäder, président d'economiesuisse. La Suisse a besoin de solutions et de perspectives viables. Il est inacceptable que certaines parties s'écartent d’une résolution constructive des problèmes.« La politique de l’autruche en matière économique n’est pas une solution. Nous devons au contraire miser sur l'innovation, les nouvelles technologies et les investissements", a déclaré Mäder. Les forces pro-économiques et constructives de la politique doivent redevenir plus perceptibles.

Augmenter la capacité de réforme

Le président de l'Union suisse des arts et métiers usam, le conseiller national Fabio Regazzi, a rappelé qu'il fallait aussi se pencher sur des changements inconfortables, comme la baisse de l'attractivité fiscale de la Suisse. Pour cela, la capacité de réforme de notre pays doit être renforcée. La mobilisation des associations doit amener au Parlement "une attitude modérée, bourgeoise, constructive et favorable aux réformes", "afin d'élaborer et d'obtenir des solutions". Après tout, nous sommes tous "l'économie".

Des conditions-cadres fiables

Le président de l'Union suisse des paysans, le conseiller national Markus Ritter, s'est également montré inquiet. Il a constaté que le Parlement, et en particulier le Conseil national, adopte une politique de plus en plus "hostile à l'économie et à l'agriculture". Cela affaiblit la Suisse dans son ensemble. Or, ce qu'il faut, ce sont des conditions-cadres fiables, et non de l'activisme et de la bureaucratie. C'est pourquoi il faut mettre en évidence les liens entre l'économie et l'agriculture ainsi que l'implication de la population en tant que partie de l'économie. Avec cette campagne, l'Alliance veut en outre créer une base pour que les politiciennes et politiciens favorables à l'économie et à l'agriculture aient de meilleures chances d'être élus.

Une politique porteuse de perspectives

La campagne de l'association débute par des actions spéciales d'affichage, d'annonces et de médias sociaux sur le thème "Perspective Suisse". Il s'agit d'aiguiser les regards sur les thèmes économiques. Dans une phase ultérieure, l'accent sera mis sur des questions thématiques. Des mesures de soutien aux candidates et candidats sont alors prévues. Les organisations faîtières et leurs représentants font campagne pour une politique plus favorable à l'économie et à l'agriculture. Elles s'engagent - pour le bien de notre pays et en faveur de tous - pour une politique pragmatique porteuse de perspectives.

Renseignements complémentaires

Fabio Regazzi
Fabio Regazzi

Président,  conseiller national Le Centre/TI


T +41 91 735 66 00
M +41 79 253 12 74

Valentin Vogt, président de l'Union patronale suisse, portable +41 79 634 12 10
Christoph Mäder, président d'economiesuisse, portable +41 79 322 47 81
Markus Ritter, conseiller national, président de l'Union suisse des paysans, portable +41 79 300 56 93

Documents à télécharger

Dossier de la conférence de presse «Pour un avenir porteur de perspectives: Les organisations faîtières s'engagent pour une politique plus favorable à l'économie et à l'agriculture»
FICHIER PDF

Contenu associé

Retour à la vue d'ensemble

Nos partenaires

Haut de page