Tweets

L’usam déplore les décisions du Conseil fédéral

11 décembre 2020 | 16h45

L’Union suisse des arts et métiers usam doute que les mesures décidées per­mettent aux entreprises concernées de travailler dans des conditions éco­no­miquement acceptables. La fermeture des restaurants le soir et des commerces de détail le dimanche va entraîner des pertes massives pour les entreprises, alors même qu’il n’est toujours pas établi que les secteurs en question sont des foyers de conta­mi­nation. Les ressources supplé­men­taires allouées au fonds de soutien aux cas de rigueur sont les bienvenues, mais la solution concrète reste à définir. L’objectif premier demeure la prévention d’un lockdown.

La plus grande organisation faîtière de l’économie suisse constate avec satisfaction que le Conseil fédéral a répondu au moins partiellement aux attentes du secteur de la restauration en renonçant aux fermetures du dimanche. Les restrictions massives imposées aux activités en soirée menacent néanmoins la survie des commerces concernés.

L’usam estime que la fermeture des commerces de détail le dimanche est une mesure à courte vue. Cette décision est irréaliste et inefficace. Les consommateurs reporteront leurs achats aux samedis, ce qui entraînera une forte affluence.

La décision de soutenir les entreprises concernées à hauteur de 1,5 milliard de francs supplémentaires mérite d’être saluée. L’usam surveillera de près la dotation. La question se pose néanmoins de savoir si le fonds de soutien aux cas de rigueur répond à l’urgence de la situation. Les cantons devraient très rapidement allouer des fonds équivalents. La situation économique est alarmante. Au cours des deux derniers jours, la plus grande organisation faîtière de l’économie suisse a reçu des appels de centaines d’entrepreneurs exprimant leur désespoir et leurs craintes quant à la survie de leur entreprise.

L’usam exige que le principe de proportionnalité soit respecté, surtout en période de crise. Elle invite le Conseil fédéral à renoncer à un activisme fondé sur un manque de concertation et l’appelle à associer de manière responsable les partenaires sociaux au processus de décision. L’usam insiste une fois de plus sur la nécessité d’éviter à tout prix un lockdown assorti d’une obligation de travail à domicile.

Renseignements complémentaires

Fabio Regazzi
Fabio Regazzi

Président


T +41 91 735 66 00
M +41 79 253 12 74
Hans-Ulrich Bigler
Hans-Ulrich Bigler

Directeur


T +41 31 380 14 14
M +41 79 285 47 09

Documents à télécharger

Communiqué de presse «L’usam déplore les décisions du Conseil fédéral»
FICHIER PDF

Contenu associé

Retour à la vue d'ensemble

Nos partenaires

Haut de page