Tweets

Sortie de la crise du coronavirus: des branches montrent comment appliquer le «smart restart»

7 avril 2020 | 14h30

Hier, l’Union suisse des arts et métiers usam a présenté sa stratégie de sortie de la crise du coronavirus. Aujourd’hui, diverses branches présentent à leur tour leur concept. Dans le sens d’une approche ascendante, elles montrent comment elles peuvent reprendre progressivement leur activité éco­no­mique, cela bien sûr en respectant les prescriptions du Conseil fédéral en matière de santé et d’hygiène.

Dans une prise de position publiée hier, l’usam a appelé à un «smart restart». Pour la période qui suivra le 19 avril 2020, elle préconise une logique de protection ciblée. Les interdictions et prescriptions concernant le confinement doivent être assouplies en fonction de la situation épidémiologique. L’usam demande notamment que les branches dans lesquelles le contact avec la clientèle est élevé puissent elles-mêmes identifier les mesures appropriées leur permettant d’assurer la protection de la santé de leur clients et collaborateurs.

Aujourd’hui déjà, diverses branches présentent leur propre concept. Et montrent comment le «smart restart» fonctionne en pratique. Mais ce n’est qu’un début. De plus en plus de branches feront des propositions au Conseil fédéral (approche ascendante). Les premiers à le faire sont en l’occurrence le commerce des articles de sport, le commerce automobile et les coiffeurs.

Le commerce des articles de sport mise sur un accès contrôlé, des systèmes de guidage visuel et la numérisation. Le commerce automobile veut développer les services basés sur Internet et le téléphone; l’utilisation du véhicule n’intervient que lors de l’entretien de vente et après désinfection. Les coiffeurs prévoient de réduire les contacts au minimum, de renforcer les mesures de désinfection et de porter des masques. Ce qui est commun à ces concepts: ils sont conçus par la pratique pour la pratique.

Pour la phase qui suivra le 19 avril 2020, l’Union suisse des arts et métiers usam demande que l’on trouve un équilibre entre la protection de la santé et les intérêts de l’économie et de la société. Le «smart restart» est une chance pour la Suisse de faire un premier pas vers un retour à la normale et de réduire ainsi les risques économiques et humains liés à cette situation extraordinaire.

Annexe – Veuillez noter qu’il s’agit de concepts devant encore être affinés; aucune branche n’applique son concept sans que le Conseil fédéral n’ait pris les décisions correspondantes:

Renseignements complémentaires

Hans-Ulrich Bigler
Hans-Ulrich Bigler

Directeur


T +41 31 380 14 14
M +41 79 285 47 09
Henrique Schneider
Henrique Schneider

Directeur adjoint


T +41 31 380 14 38
M +41 79 237 60 82

Documents à télécharger

Sortie de la crise du coronavirus: des branches montrent comment appliquer le «smart restart»
FICHIER PDF
Konzept «Smart Restart» Sportartikelhandel, ASMAS
FICHIER PDF
Konzept «Smart Restart» Autohandel, AGVS
FICHIER PDF
Concept «smart restart» coiffeurs, Coiffuresuisse
FICHIER PDF

Contenu associé

Retour à la vue d'ensemble

Nos partenaires

Haut de page