Tweets

Discrimination de manière flagrante des PME du commerce de détail

17 avril 2020 | 14h30

La décision prise hier par le Conseil fédéral discrimine de manière flagrante les petites et moyennes entreprises du commerce de détail: les grands distri­bu­teurs tels que Migros, Coop ou Landi sont privilégiés du fait de distorsions de concurrence imposées par l'État. Dans une lettre ouverte au Conseil fédéral in corpore, la plus grande orga­nisation faîtière de l'économie suisse invite instamment notre Exécutif à revenir sur cette décision.

Les grossistes seront autorisés à proposer sans restriction tout leur assortiment de produits à partir du 27 avril 2020, tandis que les PME du commerce de détail resteront fermées, ce malgré le fait que le respect des mesures sanitaires y est constaté depuis longtemps.

La décision du le Conseil fédéral est un véritable camouflet pour les petits détaillants. La déception et la consternation des PME du commerce de détail sont palpables. Dans une lettre ouverte au Conseil fédéral in corpore, la plus grande organisation faîtière de l'économie suisse invite instamment notre Exécutif à revenir sur cette décision.

Renseignements complémentaires

Hans-Ulrich Bigler
Hans-Ulrich Bigler

Directeur


T +41 31 380 14 14
M +41 79 285 47 09
Henrique Schneider
Henrique Schneider

Directeur adjoint


T +41 31 380 14 38
M +41 79 237 60 82

Documents à télécharger

Pandémie Covid-19: l'usam exige l'ouverture des PME du commerce de détail - Lettre ouverte au Conseil fédéral in corpore
FICHIER PDF

Contenu associé

Retour à la vue d'ensemble

Nos partenaires

Haut de page