thèmes
informations détaillées
services

Le Conseil fédéral maintient une mise en œuvre de l’IIM hostile aux PME

11 December 2017

Communiqué de presse

La mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse décidée aujourd’hui par le Conseil fédéral est hostile aux employeurs. Le seuil de 5% de taux de chômage conditionnant l’obligation d’annoncer les postes vacants est trop bas. Le fait que le Conseil fédéral ait décidé de procéder par étapes en appliquant ce seuil uniquement à partir de 2020 et non dès 2018 n’y change rien. Avant d’abaisser le seuil à 5%, il faudrait au moins soigneusement analyser les expériences et enseignements de la période transitoire. Donner une longueur d’avance de cinq jours au service public de l’emploi est trop long également.      

A compter de 2018, les catégories professionnelles affichant un taux de chômage au niveau suisse d’au moins 8% auront l’obligation de communiquer les postes vacants. Puis le taux sera abaissé à 5% en 2020 déjà. Ce seuil est beaucoup trop bas. A ce taux, l’obligation toucherait en effet un tiers environ des postes vacants ou quelque 200 000 personnes. Cette mise en œuvre est hostile aux PME et provoquera un déferlement d’annonces – qui alourdira encore la charge des PME et que les offices régionaux de placement ne seront guère en mesure de traiter efficacement. L’usam demande que les effets de l’obligation d’annoncer les postes vacants dans les catégories professionnelles affichant un taux de chômage de 8% soient d’abord soigneusement analysés et évalués avant que le seuil soit abaissé à 5%. Avec un seuil fixé à 8%, seules seront vraiment soumises à l’obligation d’annonce les catégories professionnelles présentant un grand nombre de demandeurs d’emplois inscrits auprès des ORP.

La durée de cinq jours ouvrables pendant laquelle les informations concernant les postes communiqués ne sont accessibles qu’aux chômeurs déjà inscrits est, elle aussi, trop longue. En cas de jours fériés, ce délai peut s’étendre jusqu’à une semaine. Pour les entreprises, cela retarde inutilement le processus de recrutement.

Renseignements complémentaires

Hans-Ulrich Bigler, directeur, tél. 031 380 14 14, mobile 079 285 47 09
Dieter Kläy, responsable du dossier, tél. 031 380 14 45, mobile 079 207 63 22

 

Télécharger le communiqué de presse (fichier PDF)

 

Numéro 1 :    plus grande organisation faîtière de l’économie suisse,l’usam représente 250 associations et quelque 300 000 PME

 

Recherche



Soutenez l’usam en cliquant J’aime sur Facebook !



Consignes usam votations 23 septembre 2018

Swissskills 2018 : 135 métiers, 75 championnats suisses. Nulle part ailleurs tu ne peux découvrir autant de métiers…

 






Nos partenaires

Liens directs


helpy - Expertenwissen für KMU