Prévoyance vieillesse : Les paysans suisses et les arts et métiers présentent une proposition commune

Dans le cadre du débat concernant la réforme de la prévoyance vieillesse 2020, l'Union suisse des paysans (USP) et l'Union suisse des arts et métiers (usam) présentent une nouvelle proposition de compromis n'impliquant pas trop de charges pour les personnes à faible revenu.


16.03.17

Prévoyance vieillesse – pas une solution durable

Communiqué de presse

10.03.17

Durcissement de la Lex Koller : intolérable et dangereux

Communiqué de presse

10.03.17

Après l'encaissement de la redevance, il reste à améliorer la SSR

Communiqué de presse

L'usam exige un frein aux coûts de la réglementation

L’économie et la société versent chaque année plus de 60 milliards de francs pour l’exécution des réglementations, ce qui correspond à une perte de 10 % du PIB. L'usam exige un frein aux coûts de la réglementation, qui sont devenus un poste de dépenses qui met en péril l’économie.


Les profils d’exigences – une aide importante pour le bon choix professionnel


Les profils d’exigences – une aide importante pour le bon choix professionnel

De nombreux jeunes ont du mal à trouver le métier qui leur convient. Selon les branches, jusqu’à 30% des jeunes rompent leur contrat d’apprentissage pour changer d’apprentissage ou d’entreprise. Une minorité abandonne l’apprentissage. Un projet de l’usam et de la CDIP a permis de développer une nouvelle aide à l’orientation. Les profils d’exigences montrent à quel point certaines connaissances scolaires sont essentielles pour le monde professionnel, lors-qu’une personne souhaite entamer un apprentissage dans une profession définie.

Schweizerische Gewerbeezeitung sgz

Lisez dans l'édition du mars du Journal des arts et métiers jam :

  • Prévoyance vieillesse 2020 - Un échec sans être une catastrophe!
  • Ecorobotix à Y-Parc - Robot désherbeur tout en douceur
  • Mobilité, le reportage - Boom du vélo partage en Chine

www.arts-et-metiers.ch


Conséquences négatives d'un échec de la réforme de l’imposition des entreprises plus importantes qu’on ne l’imaginait jusqu’ici

Une nouvelle étude de BAK BASEL montre qu’à court terme déjà 194 000 emplois sont en jeu. Et ce que l’on ignorait largement jusqu’ici : les assurances sociales risquent elles aussi de subir des pertes de recettes de plus de cinq milliards de francs.


Points forts